Conseils et astuces pour la fabrication d’un meuble de rangement DIY

Enfin, vous avez décidé de ranger tous vos petits bazars éparpillés dans le salon ou dans votre chambre, mais vous ne savez pas encore comment y procéder. C’est simple, il vous suffit de façonner vous-même un meuble de rangement en bois. Ce sera un moment fun vous permettant de mettre en valeur votre talent d’artisan-bricoleur. Vous n’avez qu'à suivre ces quelques conseils et astuces pour assurer la réussite de votre projet de fabrication de meuble de rangement DIY.

Utilisation future et emplacement

Avant de procéder à la fabrication de votre meuble de rangement DIY, il faut bien déterminer son emplacement et son utilisation. Il peut se placer dans un coin de votre chambre ou de votre pièce de vie ou au fond d’un couloir. Ce qui implique de bien définir sa taille aussi. Si vous avez plus d’espace dans votre maison, rien ne vous empêche de fabriquer un meuble assez grand. Par contre, le manque d’espace vous oblige à construire un petit meuble de rangement. Cela peut être une étagère ou un meuble à colonnes. L’objectif étant de bien optimiser votre espace. Par ailleurs, l’accompagnement d’un professionnel ne se refuse pas, vous pouvez se fier à ce site : https://www.mjcnovel.fr/ pour en débusquer un.

A découvrir également : Quelles sont les diverses catégories de contenants pour les plantes ?

Quels matériels pour fabriquer un meuble de rangement DIY ?

Surement, il vous faut utiliser quelques matériels pour réussir votre projet. Sa configuration doit concorder avec son futur emplacement. Voici les matériels nécessaires :

  • Des planches ou plaques MDF : la base même de votre meuble de rangement,
  • Des vis : pour l’assemblage du meuble.
  • Des équerres : pour consolider sa structure
  • Des pieds : en fonction de la forme du meuble
  • De la peinture ou quelque chose de similaire : pour la finition

Déroulement de la fabrication

Après avoir rassemblé tous les matériels et les outillages nécessaires pour la construction de votre meuble DIY, considérer ces quelques étapes facilitera vos tâches.

A lire aussi : Choisir sa poubelle de compost idéale

Nettoyage

S’il s’agit de planches ou de plaques MDF achetées chez un professionnel dans le domaine, le nettoyage ne sera pas nécessaire. En opposé, si vous disposez de reste de plateau ou de planches restées au fond de votre garage, le nettoyage permet de débarrasser de toutes les poussières et autres salissures.

Découpage

Ensuite, procéder au découpage tout en respectant votre plan et mesure. L’objectif étant d’obtenir la forme de votre futur meuble.

Assemblage

Avant d’assembler votre meuble, il vaut mieux vérifier qu’il ne manque aucune pièce. Préparer les vis pour joindre chaque partie de votre meuble de rangement.

Consolidation

Cette partie peut être sautée si vous pensez que l’assemblage avec les vis ou la colle assure la robustesse de votre meuble. Sinon, vous pouvez aussi utiliser des équerres pour renforcer la structure de votre meuble DIY.

Pose des pieds

Fixer des pieds affermit l’aspect esthétique de votre meuble de fabrication DIY. À vous donc de choisir les pieds qui correspondent à la forme et à l’utilisation future de votre meuble.

Finition

Cette phase consiste à polir votre meuble des poussières et compagnies. Vous pouvez aussi le peindre ou le vernir en fonction de votre gout. La finition assure la protection de votre meuble des attaques extérieur (humidité, soleil, etc.).

Customisation

Vous pouvez customiser ou décorer votre meuble selon votre préférence. Cette phase permet de personnaliser le meuble afin qu’il se fonde naturellement dans le décor de la pièce où il sera placé.