Nettoyage de façades en Haute-Vienne : Techniques et Innovations

La Haute-Vienne est une région au climat tempéré océanique : hivers doux et étés chauds et secs, il pleut quasiment toute l’année. Donc, le taux d’humidité est assez élevé pour nécessiter des entretiens réguliers des bâtiments dans la région. Cela laisse des empreintes de moisissures et des traces d’humidité. Elle se caractérise aussi par son environnement favorable à la sècheresse qui ne manque pas son rendez-vous tout au long de l’année. Par ailleurs, les pollutions atmosphériques et biologiques aussi agissent en même temps, étant donné l’importance des infrastructures industrielles. Les bâtiments sont donc en éternel combat contre les conséquences de ces conditions climatiques et environnementales. Face à cela, quelles sont les techniques de nettoyage de façade innovantes utilisables et efficaces dans la région ?

Les techniques de nettoyage existantes et innovantes

Ces paramètres liés aux conditions climatiques et environnementales ont des impacts négatifs sur les bâtiments : moisissures sur les façades, traces d’humidité qui vont altérer la couleur de la peinture, décollement des peintures, saletés amenées par le vent, dégradation de la qualité des matériaux des façades. Côté pollution, il y a le genre atmosphérique qui résulte des fumées d’échappement de voitures ou des usines et industries et vont laisser des traces sombres qui vont noircir au fil du temps. Et sans oublier la pollution biologique caractérisée par les champignons, moisissures, bactéries et autres.   

En parallèle : Quelle est la hauteur réglementaire d'un garde-corps ?

Les différentes méthodes de nettoyage de façade utilisée en Haute-Vienne

Les techniques de nettoyage se font suivant la dégradation des matériaux avec lesquels les façades sont faites et de la surface endommagée. Il existe trois genres de techniques de nettoyage : par projection de matière, nettoyage à sec et nettoyage par voie humide.

Le nettoyage par projection de matière : 

Lire également : Quel prix pour un bon PC fixe ?

  • Le gommage fait sec par une projection de poudre et nettoie en profondeur la surface à traiter sans abîmer la couche extérieure ; s’adapte à tous les types de matières ; 
  • L’hydrogommage se fait en projetant de l’eau avec de la poudre, c’est une technique innovante et alliée de l’environnement ; il préserve les qualités des matériaux fragiles comme le bois. Efficacité, douceur et respect environnemental telles sont ses qualités.
  • Le sablage est un nettoyage sec avec une projection de poudre ou sable pour enlever toutes les saletés sur le mur (salissures, graffitis). C’est un procédé agressif donc si on ne fait pas attention, on pourrait décaper la peinture aussi.

Le nettoyage à sec :

  • Le ponçage s’utilise sur les façades résistantes comprenant un nettoyage, un polissage et un lissage. Il est efficace pour les surfaces très sales mais déconseillé pour les surfaces fragiles.
  • Le peeling est utilisé pour les façades sensibles par une application mécanique, idéal pour les salissures causées par les pollutions en tout genre. En plus des surfaces en matières ordinaires (béton, pierre…), c’est un procédé qui s’utilise pour les monuments historiques, sculptures, moulures.

Le nettoyage par voie humide :

  • La nébulisation est une technique utilisant de l’eau avec un nettoyage à haute pression ou vapeur
  • La haute pression est une projection d’eau, de puissance ou pression variable selon la surface. Elle est idéale dans le sens où il n’y a pas d’utilisation de produits chimiques sur la surface ; par contre, de par sa maniabilité facile, on peut décaper la peinture si la pression de l’eau n’est pas réglée comme il faut.
  • Le nettoyage chimique consiste en l’application directe de substances chimiques sur la surface. Le résultat est éclatant mais certains produits chimiques utilisés dans ces techniques sont quelques fois néfastes pour la santé.

Les différentes techniques de nettoyage de façade offrent des options variées pour redonner éclat et santé aux bâtiments. Il est important de faire le choix de la technique en fonction de la matière avec laquelle est faite la façade ou la surface à traiter.

Les innovations écologiques en matière de techniques de nettoyage 

L’écologique écarte de plus en plus le chimique. En matière de techniques de nettoyage, ce concept est tout aussi tenu en compte et pris au sérieux. Certaines techniques de nettoyage de façade s’appliquent de façon écologique, ne nécessitant pas l’intervention des produits chimiques. Mais au contraire, elles n’apportent que des avantages sur l’environnement humain et écologique. La technique de l’hydrogommage et le nettoyage à la vapeur et l'utilisation de produits biodégradables font partie des techniques innovantes. En matière de technique de nettoyage.

L’hydrogommage 

  • Respecte l’environnement
  • Elimine efficacement et radicalement les saletés
  • Technique douce qui n’abîme pas les surfaces fragiles.

Le nettoyage à vapeur 

  • Technique écologique et saine
  • Respecte l’environnement
  • Adapté à quelques matériaux : la peinture, le crépi, la brique, la pierre

L’utilisation de produits biodégradables a pour objectif le respect de l’environnement.

Une technique innovante en matière de nettoyage de façade s’ajoute le décapage laser. C’est une technique de nettoyage respectant l’environnement car ne nécessite aucune utilisation de produits chimiques. Il nettoie et décape toutes saletés sans abîmer la surface à traiter. 

L’évolution des techniques de nettoyage de façade est aujourd’hui plus axée sur l’utilisation des techniques écologiques respectueuses de l’environnement. Il en existe de plus en plus nombreuses mais pour l’efficacité, il est essentiel de demander l’avis des professionnels qui vont d’abord faire un diagnostic de la façade à traiter. Et en fonction de ce diagnostic (matière du mur, degré de dégradation…) seront proposées les techniques de nettoyage de façade appropriées dans la région.