Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

Une pompe à air est un système permettant de collecter l’énergie dans l’environnement et de le restituer dans un logement. Diverses options sont disponibles pour profiter de cette innovation qui remplace le chauffage conventionnel. En tenant compte de votre habitation et de votre zone, il est possible de faire un choix judicieux. Quels sont les types de pompes à chaleur ? Qu’est-ce qui fait leur particularité ?

La pompe à chaleur aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique est la plus utilisée dans l’immobilier en France. Elle tire toute son énergie de l’air extérieur et son installation est assez simple. Elle convient aussi bien pour les appartements que pour les maisons individuelles. 

A lire aussi : Le velours côtelé dans votre salon : l’élégance douce et le confort chaleureux

Cette machine est disponible sur le marché en deux versions bien distinctes. Il y a le modèle air/eau et le modèle air/air, vous pouvez lire plus ici pour en apprendre davantage.

La pompe à chaleur air/eau 

Cette pompe à chaleur puise son énergie dans l’air et la restitue sous la forme de chaleur par les radiateurs. Elle est aussi capable d’alimenter un réseau de chauffage central à la plage du gaz entre autres. Toutefois, cette option n’est pas envisageable avec la version air/air. 

A lire en complément : Quelles sont les diverses catégories de contenants pour les plantes ?

Selon le modèle choisi, il est possible de bénéficier de la fonction réversible. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour le rafraîchissement de votre logement en été. Cet appareil est recommandé puisqu’il consomme peu d’énergie. Aussi, si l’installation est faite par un professionnel qualifié RGE, la maison devient éligible à plusieurs aides étatiques. 

La pompe à chaleur air/air

Cette machine à chaleur restitue tout ce qu’elle prend de l’extérieur via les systèmes de chauffage électrique. Elle est composée de deux éléments indispensables qui sont : l’unité intérieure et le groupe extérieur. 

Chacun joue un rôle bien spécifique pour le bon fonctionnement de la pompe à chaleur. C’est d’ailleurs cette particularité qui lui permet de produire de la chaleur durant l’hiver et de faire l’inverse en été. 

La pompe à chaleur géothermique

Cet appareil à chaleur est généralement adapté pour les maisons individuelles. En réalité, son installation nécessite un terrain capable de contenir le système de récupération d’énergie. Des capteurs sont donc enfouis dans la terre et ils se chargent de collecter l’énergie dont l’appareil a besoin pour son bon fonctionnement. 

Pour cette opération, il importe de recourir aux services des professionnels dans le domaine. De plus, il faut demander une autorisation au niveau de votre mairie pour la réalisation du forage et du terrassement qui prévaut la mise en place des capteurs.

La pompe à chaleur hydrothermique

Bien différente des autres types de pompe à chaleur, celle-ci fonctionne spécifiquement avec de l’eau. Le principe est le même, mais il faut une source d’eau assez importante comme un cours d’eau pour que l’appareil puisse fonctionner. 

Il présente tout comme son précédent de belles performances énergétiques grâce à la stabilité de la température au niveau de la nappe souterraine. Cependant, son installation nécessite l’intervention d’un professionnel et vous devez disposer d’une source d’eau ayant une profondeur d’au moins 30 m.